Insécurité au centre: Mopti considérée comme une région la plus meurtrière

En 2018, le Centre est la partie du pays qui a enregistré le plus grand nombre d’attaques meurtrières. La plate-forme sauvons la région de Mopti dénonce « le silence et l’inaction des autorités nationales » face à cette situation. Selon ses responsables, la sécurité des populations ne doit pas être sous-traitée. Toutefois ils regrettent qu’après l’assassinat des 37 civils, les autorités du pays n’ont pas décrété un deuil national. Pour la plate-forme sauvons la région de Mopti, seulement le désarment de toutes les milices et le retour de l’état pourraient stabiliser la région.

 

Source: studiotamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *