Insécurité à Tombouctou : les humanitaires encore visés par des braqueurs.

La précarité sécuritaire dans laquelle évoluent les ONG dans le Nord du Mali est de moins en moins supportable dans ces derniers temps. Il y a plus d’un mois c’était le CICR qui annonçait la suspension de ses activités à Tombouctou parce qu’il en avait assez des braquages et ce dimanche 22 septembre 2019, on a appris que le PAM-Tombouctou a vu deux de ses véhicules enlevés par des hommes armés en pleine ville.

Le 6 août dernier, les responsables de la croix rouge ont annoncé, avec beaucoup de regrets, l’arrêt temporaire des activités de l’ONG pour cause d’insécurité. Des hommes armés avaient enlevé un de leurs véhicules en pleine ville de Tombouctou et dans la journée.

Maintenant c’est au tour du Programme Alimentaire Mondial d’être attaqué par des voleurs de voitures dans l’enceinte de son bureau de la cité des 333 saints. Les assaillants sont partis avec deux véhicules blindés de l’organisation, et selon les informations, c’est la deuxième fois que le PAM est victime de ce type de braquage dans la ville et en plein jour.

Les autorités sont appelées à redoubler d’efforts pour qu’il y ait un minimum de sécurité au moins dans les grandes villes, pour éviter ces genres d’attaques.

Saïdou Guindo Stagiaire

Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *