Gao : Les manifestants réclament la construction de la route de sévaré

La plateforme « Ensemble pour Gao » a organisé, hier, une marche pour protester contre la dégradation de l’axe Gao-Sévaré et des autres routes à l’intérieur de la cité des Askias. Les manifestants se sont regroupés à la place des martyrs avant de se rendre au rond-point de Gao en face du gouvernorat. C’est là que la plateforme compte camper pour un sit-in pendant 72 heures. La marche a été encadrée par les éléments du Groupement mobile de sécurité (GMS) dirigés par le commandant de la police, Souleymane Makan Diallo. Les policiers étaient appuyés par les autres forces de sécurité de la région.

e gouverneur de la Région de Gao, le général de brigade, Sidiki Samaké a reçu le responsable de la plateforme « Ensemble pour Gao », Hamadoun Abdoulaye en présence des présidents du conseil communal des jeunes, du conseil régional des jeunes et de la présidente de la Cafo.
Dans une déclaration, les responsables de la plateforme exigent le démarrage sans délai des travaux de construction de l’axe Gao-Sévaré, la finition accélérée des travaux de réhabilitation de la route gouvernorat-aéroport, du boulevard des Askias-monument des Martyrs. Ils demandent aussi la tenue d’une table ronde en présence du Premier ministre sur la question de la route Gao-Sévaré au plus tard dans 10 jours. Les manifestants réclament également la sécurisation de l’axe Gao-Sévaré par les FAMa avec l’appui des forces étrangères. Les jeunes de Gao demandent aussi le démarrage des travaux de la salle de spectacle dans un délai de 30 jours, la participation des forces étrangères (Minusma et Barkhane) à travers le décaissement d’un fonds d’appui à la réhabilitation de nos routes pour avoir fortement contribué à leur dégradation.
Le président de la plateforme «Ensemble pour Gao» a conclu que si les doléances ne sont pas satisfaites après 72 heures de sit-in, les manifestants se réservent le droit d’adopter d’autres moyens de revendication. Le gouverneur Sidiki Samaké, bamada .net a annoncé aux manifestants qu’une délégation gouvernementale est attendue aujourd’hui dans la cité des Askia pour les écouter et annoncer les mesures prises par le gouvernement.
Il leur a demandé de renoncer à leur projet de sit-in. Signalons que la plateforme « Ensemble pour Gao » a été initiée uniquement pour cette marche.
Abdourhamane Touré
AMAP-Gao

Source: L’Essor-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *