Gao : Le chef d’Etat-major de l’Armée de Terre prend contact avec ses éléments sur le terrain

Gao, 23 août (AMAP) Le chef d’Etat-major de l’armée de Terre, le Général de brigade Kèba Sangaré, accompagné de son staff, a effectué le 21 août dernier une visite de prise de contact avec la troupe de  la première région militaire de Gao, a constaté l’AMAP.

Les échanges entre le Général Sangaré et les officiers, sous officiers et hommes de rang ont porté sur entre autres, la situation sécuritaire notamment les mouvements sur le terrain et l’amélioration des Cheick point, les conditions de vie et de travail des militaires en opération.

Le  Général Sangaré  a saisi l’occasion pour rappeler que la mission de l’Etat-major de l’Armée de Terre est de préparer les éléments, les former et les rendre opérationnels.

«Il est un devoir pour nous de venir voir ce que nous avons enseigné à nos hommes, et ce qu’ils pratiquent sur le terrain. Si cela n’est pas le cas, nous allons remoduler afin de réussir la mission principale qui est la sécurisation des populations sur l’ensemble du territoire», a-t-il déclaré.

Le général Sangaré a également rencontré les épouses des militaires pour échanger sur leurs difficultés. Selon lui, la guerre asymétrique ne concerne pas que les hommes sur le terrain, il y a aussi leurs familles qui sont concernées. Il a sensibilisé les uns et les autres sur l’utilisation abusive des réseaux sociaux avant d’inviter les  enfants à changer de comportement.

La coordinatrice des associations des femmes des camps, Mme Keita Hawa Keita, a pour sa part signalé au chef d’Etat-major le manque d’eau et d’électricité au niveau des camps avant de solliciter  la construction d’un centre de formation et des équipements de travail pour les femmes.

La porte-parole des femmes veuves des camps, Ehate Walett Baye, elle a quant à elle, demandé la construction d’un centre d’accueil pour les enfants orphelins de guerre et des fournitures scolaires avant la rentrée.

Le Général Sangaré a promis d’apporter des solutions appropriées aux doléances formulées très prochainement avant de rendre une visite de courtoisie aux autorités administratives et aux notabilités de la région.

AT/KM (AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *