Gao : Le Chef de la MINUSMA tient ses promesses !

Le 11 novembre s’est déroulée à Gao, la cérémonie officielle de remise d’équipements pour trois salles de classes d’alphabétisation pour adultes. D’un montant total de 35 millions de francs CFA, ce geste est la matérialisation d’une promesse faite par le Chef de la MINUSMA à son arrivée au Mali.

mohamed-el-amine-souef-chef-bureau-regional-minusma-gao-inaugurationbecole-classe

C’était le 9 février dernier, lors de sa première visite à Gao quelques semaines après sa prise de fonctions, que le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies (RSSG) au Mali, M. Mahamat Saleh Annadif, inaugurait les trois salles de classes de l’association pour l’alphabétisation en langues songhay et tamasheq financée par la MINUSMA. Lors de cette cérémonie, le chef de la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Mali avait promis de faciliter l’équipement et l’électrification dudit centre, à la demande des bénéficiaires. C’était en présence des autorités locales et des populations de Gao. Depuis quelques mois déjà, ce projet a été réalisé et la promesse de Monsieur Annadif tenue.

Ce 11 Novembre, la Division des Affaires Civiles, sponsor dudit projet, a donc procédé à la remise officielle des équipements, à ce centre qui reçoit des centaines d’adultes et leur apprend à lire et à écrire le français mais aussi le songhay et le tamasheq. « Je salue et remercie la MINUSMA pour la réalisation de ce centre et pour la promesse tenue. Cette école m’a permis de commencer à apprendre à parler la langue française. Merci pour tout » a confié M. El Hadj Ichakane Ag Oyé, chef du quartier Château.

La brève cérémonie a drainé environ une centaine de personnes venues assister à la finalisation de ce centre qui suscite l’espoir. « Je remercie la MINUSMA pour les nombreux projets à impact rapide qu’elle a financé et continue à financer dans ma commune. Nous sommes vraiment contents pour la finalisation de ce projet qui apportera beaucoup à la communauté dans le domaine de l’éducation comme vous l’avez fait dans d’autres domaines… », s’est ainsi réjoui Sadou Diallo, maire de la commune urbaine de Gao.

Ce centre existe depuis 5 ans et ses promoteurs y dispensaient des cours dans des situations inconfortables. C’est pourquoi la mairie de la commune urbaine de Gao qui avait été sollicitée, a mis à disposition la parcelle qui abrite le centre. La construction a couté près de 20 millions de francs CFA et son équipement, 15 millions de francs CFA. Parmi ces équipements, on peut noter un panneau solaire, des ventilateurs, des ampoules économiques, des tables bancs, des chaises ou encore des armoires…

« Nous ne sommes pas surpris par ce geste de la MINUSMA. Depuis votre arrivée dans notre région, vous avez réalisé beaucoup de choses dans plusieurs domaines comme l’hydraulique, le maraichage, les infrastructures étatiques… Et, aujourd’hui vous êtes dans le domaine de l’éducation avec la réalisation de ce centre d’alphabétisation. Nous vous en remercions » a  soutenu le conseillé aux affaires administratives et juridiques du gouvernorat de Gao, M.  Hammadoun Barry.

Pour sa part, le Chef du bureau régional de la MINUSMA à Gao, M. Mohamed El-Amine Souef, a tenu à rappeler que le MINUSMA n’est pas une agence de développement mais : « A travers les projets à impact rapide, la MINUSMA, en tant que mission de maintien de la paix, contribue à la reconstruction et accompagne la redynamisation des acteurs locaux dans le contexte de stabilisation et de relèvement » a-t-il précisé.

Comme les autorités locales, le président de l’Association pour l’Alphabétisation en langues songhay et tamasheq a salué la MINUSMA pour avoir soutenu la réalisation de ce projet pour un cout total d’environ 35 millions de francs CFA.

Source: Minusma

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *