Gao : LA PRÉSENCE DU GMS APPRÉCIÉE

Ils patrouillent avec les autres forces de sécurité, mais souhaitent de meilleures conditions d’hébergement.

Lors de sa dernière visite à Gao, fin novembre 2018, le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maiga, a promis aux habitants le déploiement de 150 éléments du Groupement mobile de sécurité de la police (GMS), 150 éléments de la Garde nationale et l’ouverture d’un deuxième commissariat de police. Ces mesures visaient à renforcer les capacités des forces de sécurité de la région.
Chose promise, chose faite. Depuis le 24 décembre 2018, une partie du contingent du Groupement mobile de sécurité de la police nationale est arrivé dans la Cité des Askia. Le contingent est dirigé par le commandant de la police Mamadou Kamissoko. Actuellement, 80 agents sont déjà sur le terrain.
Le directeur régional de la police de Gao, Ibrahim Sanogo, confirme que 90 % des effectifs annoncés, sont sur place. Ils ont déjà commencé à effectuer des patrouilles en compagnie de leurs camarades maliens et des éléments de la Minusma. Selon le directeur régional, des dispositions sont en cours pour améliorer leurs conditions d’hébergement. Les locaux qui les abriteront seront aménagés de façon adéquate, pour assurer la sécurité des lieux, et créer des commodités.
Déjà, les populations ont commencé à remarquer la présence de ces policiers venus renforcer la sécurité de leur ville. Le vieux Oumar Cissé, gardien de la Pharmacie populaire du Mali, témoigne avoir remarqué les éléments du commandant de la police Mamadou Kamissoko en patrouille durant la nuit avec les soldats et les forces étrangères. Notre interlocuteur souhaite que cette mesure soit pérennisée parce que, selon lui, c’est la nuit que les malfaiteurs rentrent dans la ville de Gao. Alassane est le gérant d’un supermarché non loin de la BMS de Gao. Il estime que l’arrivée du GMS à Gao est plus que nécessaire.

A. T
AMAP-Gao

L’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *