GAO : Des mesures contre l’insécurité

150 policiers et autant en éléments de la garde nationale seront bientôt déployés à Gao. L’annonce a été faite par le Premier ministre lors de sa visite, la semaine dernière, dans la localité.

Sur place, Soumeylou Boubèye Maïga a regretté « une complicité » entre certaines populations et les auteurs de violence. Cette déclaration intervient quelques jours après l’assassinat en pleine ville d’un opérateur économique et de son garde du corps. Entre une forte présence militaire des forces maliennes et étrangères, les populations se posent plusieurs questions. Face à la recrudescence de l’insécurité à Gao, le gouvernement veut « prendre de nouvelles mesures ». Soumeylou Boubèye Maïga annonce la création d’un deuxième commissariat, le déploiement prochain de trois cent éléments des forces de sécurité de la police et de la garde. Aussi, ajoute le Premier ministre, les engins à deux roues, les pick-up ou tout autre véhicule suspect seront interdits de circuler à des heures tardives. Selon Soumeylou Boubèye, le cantonnement des groupes armés qui ne font pas partis du processus DDRdoit se faire en dehors de la ville.

Source: L’ Aube

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *