Gao : DES KITS D’INSTALLATION POUR 103 JEUNES FORMÉS AUX DIFFÉRENTS CORPS DE MÉTIERS

La cour de la direction régionale de la Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille a abrité le 13 septembre dernier, une cérémonie de remise de 103 kits à des jeunes formés de la commune urbaine de Gao.

ville region nord gao tombouctou chateau secteur panneau publicitaire immeuble

L’évènement rentre dans le cadre de la poursuite du projet d’urgence d’appui et de renforcement de la résilience des enfants en mobilité dans la commune urbaine de Gao.
Ce projet est piloté par Enda-Mali à Gao avec le concours de l’ONG Terre des hommes Lausanne et l’appui financier de l’USAID/OFDA. Les kits remis aux 103 jeunes pour leur installation dans différents corps de métiers : coupe-couture, engins à 2 roues, électricité solaire, restauration, coiffure, embouche, menuiserie bois, construction métallique etc. sont estimés à environ à 20 millions de Fcfa.
La cérémonie de remise était présidée par le secrétaire général de la mairie Yacouba Daman en présence notamment de la coordinatrice de Enda-Gao, Mme Cissé Safiétou Sanogo, de plusieurs chefs de services techniques, des représentants ONG de la place, parents des bénéficiaires et autres associations œuvrant pour le bien être de l’enfant. Le secrétaire général de la mairie a remercié Enda et son partenaire Terre des hommes Lausanne pour cet appui aux enfants en mobilité.
L’assistance a par la suite eu des informations utiles sur l’ONG Terre des hommes Lausanne, sur le projet d’urgence et surtout sur la formation en alphabétisation dispensée aux 103 jeunes et sanctionnée par ces kits d’installation. Des kits d’une utilité incontournable a poursuivi le superviseur de TDH, Aliou Mahamane Cissé. Une joie immense pour la coordinatrice de Enda Mali à Gao, dont l’installation en 2009 en 7e région a permis, précisera Mme Cissé Safiétou Sanogo, d’apporter de la joie aux enfants.
La coordinatrice a, par ailleurs, salué les efforts du projet d’urgence qui tire vers sa fin. Tous les autres intervenants ont salué ce geste salutaire qui est la suite logique de cette formation qualifiante de plusieurs mois en alphabétisation et dans les différents corps de métiers et souhaité un suivi régulier sur le terrain. Les 103 jeunes en mobilité formés et équipés, réduisent ainsi le taux de chômage des jeunes dans la commune urbaine de Gao et démontrent ainsi toute la réussite « du projet d’urgence d’appui et de renforcement de la résilience des enfants en mobilité dans la ville de Gao ».

Mahamadou B. CISSÉ
AMAP-Gao

 

Source: essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *