Gao : BIENTÔT UN DEUXIÈME COMMISSARIAT DE POLICE

Le gouverneur de Gao, le colonel-major Sidiki Samaké, a présidé mardi deux cérémonies : la pose de la première pierre du 2è commissariat de police de Gao et l’inauguration de l’infirmerie de la direction régionale de la Protection civile.

La cérémonie s’est déroulée en présence du préfet de Gao, Abdoulaye Coulibaly, du 2è adjoint au maire de la commune urbaine de Gao, Yacouba Maïga, du représentant du chef de bureau de la MINUSMA de Gao, Issa Thioune et du responsable de la section projet de la MINUSMA, Amane Niyenan.
Le projet de construction du 2è commissariat de police de Gao dans le quartier de Djidara sera financé par la MINUSMA. Les locaux seront bâtis sur une superficie de 60m/60m. Le coût de réalisation est estimé à 99,8 millions de Fcfa. Les travaux seront exécutés par l’entreprise Abdel Kader Diouf et fils dans un délai de 6 mois.
Le chef de quartier de Djidara, Younoussa Adama Maïga, dira que la construction d’un deuxième commissariat dans son quartier permettra sans doute de renforcer la sécurité de la ville de Gao. Quant au 2è adjoint au maire de la commune urbaine de Gao, il a souligné que la ville de Gao a plus que besoin d’un second commissariat parce qu’actuellement elle compte 86 633 habitants.
Yacouba Maïga a salué les autorités de notre pays et la MINUSMA pour son appui. Il a aussi invité les populations à une bonne collaboration afin d’aider les forces de sécurité dans leur mission.
Le commissaire principal de la direction régionale de la Police de Gao, Sory Keita, assure que la construction d’un second commissariat à Djidara renforcera la sécurité et facilitera l’octroi des pièces d’identités aux populations.
La nouvelle infirmerie de la direction régionale de la Protection civile de Gao a été aussi réalisée par la MINUSMA. Le coût des travaux de construction et d’équipements est de 35 millions de Fcfa. Le directeur régional de la Protection civile de Gao, M. Thioukiri, notera qu’en dehors de la construction de l’infirmerie, la MINUSMA a formé ses éléments sur les cas d’incendie et les a dotés en gilets de sauvetage.
Le représentant du chef de bureau de la MINUSMA à Gao, Issa Thioune, a tenu à préciser que la Mission restera toujours à l’écoute de la population car elle est là pour appuyer le Mali sur le plan de la sécurité.
Le gouverneur de Gao soulignera qu’il n’est pas surpris de ces réalisations par la MINUSMA dont la mission est de soutenir notre pays à sortir de la crise. Concernant l’inauguration de l’infirmerie, le colonel-major Sidiki Samaké dira que cette structure servira aussi pour les populations en matière de soins.
Abdourhamane TOURé
AMAP-Gao

 

Source: Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *