Frontière avec le Burkina Faso: Les troupes françaises et maliennes ont neutralisé 30 djihadistes

Les troupes françaises et maliennes ont neutralisé 30 djihadistes  dans le cadre d’une importante opération antiterroriste près de la frontière avec le Burkina Faso

Les troupes françaises et maliennes ont tué ou capturé plus de 30 extrémistes et démantelé un camp d’entraînement jihadiste au cours d’une importante opération antiterroriste près de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, a annoncé l’armée française à l’AFP .

« Plus de 30 membres de groupes terroristes armés ont été neutralisés », a déclaré l’armée, ce qui signifie qu’ils ont été tués ou capturés.

Un médecin militaire français a également été tué lors de l’opération, a annoncé l’armée.

L’opération a été lancée fin mars dans la région de  Gourma, une région carrefour de la ceinture centrale du Mali qui borde la frontière avec le Burkina Faso.

Le médecin, le capitaine Marc Laycuras, a été tué lorsque son véhicule a heurté une mine, ce qui porte à 24 le nombre de membres des forces de défense françaises tués dans des opérations de lutte contre le terrorisme dans la région depuis 2013.

La mort de Laycuras, survenue le 2 avril, intervient une semaine après que le général François Lecointre, chef des forces françaises, eut déclaré que les forces djihadistes au Mali avaient perdu du terrain et que leur défaite  totale était l’objectif à long terme

 

Source: intellivoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *