En un mot : Et si Hollande savait pour les journalistes tués à Kidal

Le 2 novembre 2013 ont été assassinés à Kidal nos deux confrères de Rfi Ghislaine Dupont et Claude Verlon. Trois ans plus tard, l’enquête est toujours au point puisqu’aucun responsable n’a pu être capturé tout comme restent totalement floues les circonstances de leur enlèvement et de leur assassinat.

abdoullah coulibaly francois hollande president francais ibk ibrahim boubacar keita

A la veille du sommet Afrique-France, soit Vendredi, l’association des amis de Ghislaine et Claude, Reporter sans Frontières et la société des journalistes de RFI se sont réunis devant le Palais de justice à Paris pour interpeller François Hollande qui en croire  Christophe Deloire de Reporters sans Frontières ,  ” François Hollande a un rôle à jouer, d’abord parce que comme il l’a raconté à des journalistes, manifestement il en sait beaucoup lui-même, par les informations qui lui ont été communiquées par l’appareil d’Etat, sur ce qu’il s’est passé à Kidal, là même où les deux journalistes ont été tués”

Et si Hollande en sait pour les journalistes tués à Kidal ? En tous cas, malgré la reclassification d’une partie de documents secrets, la lumière est loin d’être sur cette affaire qui fait partie des zones d’ombres de l’intervention française au Mali.  Nous ne lâcherons pas la pression !

DAK

Source : l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *