En grande première : Une unité militaire aérienne tunisienne en mission de paix à l’étranger

Double première pour l’armée tunisienne en ce début d’année 2019. Pour la première fois, en effet, depuis dix ans, les forces armées participent à une nouvelle mission à l’étranger, cette fois au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Pour la première fois aussi, il s’agit d’une unité militaire aérienne. Servant en appui logistique de transport, d’évacuation sanitaire et autres tâches, elle comprend  des éléments de diverses spécialités ainsi qu’un avion militaire de type Hercule C130, et son équipage au complet. Le déploiement au Mali des effectifs tunisiens au nombre de 75 militaires doit commencer ce 1er février et ce pour une durée d’un an, renouvelable.

Inspectant, vendredi matin à la base aérienne d’El Aouina, l’unité avant son départ à Bamako, le ministre de la Défense nationale, Abdelkrim Zbidi ne pouvait en être plus fier. A plus d’un titre. C’est en effet un signal fort de reprise de la coopération avec les Nations-Unies. L’ONU réitère ainsi sa confiance en les forces armées tunisiennes. C’est également une opportunité pour le enforcement des capacités opérationnelles de notre armée. Et c’est l’accomplissement d’un devoird’assistance à un pays frère et amis qui fait face, lui aussi, à des défis sécuritaires majeurs. Mais aussi, l’implication dans les efforts de maintien de la paix et de stabilisation sécuritaire conformément aux engagements fondateurs de la Tunisie.

”La Tunisie, comme le rappellera le ministre Zbidi, en est désormais à sa 23ème participation à de pareilles missions de par le monde, en plus d’un demi siècle. La toute première avait été accomplie au Congo en 1961, avec un contingent de 2200 militaires, alors que notre indépendance était à peine acquise”. Au total, ce sont 19 missions en application des résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies et 4 missions sous l’égide de l’Union Africaine.

En plus de la présente unité qui s’apprête à décoller à destination de Bamako, deux autres missions sont également prévues cette année et concerneront également le Mali, portant sur des effectifs plus fournis. La première sera accomplie par un régiment fort de 750 éléments, et devrait être dépêchée au printemps. La seconde, une compagnie composée d’éléments de la police militaire, sera constituée de 120 éléments.

Actuellement, la Tunisie participe avec 23 officiers en tant qu’observateurs et conseillers  dans des missions de maintien de la paix dans quatre pays à savoir le Congo, le Soudan, la Centrafrique et le Mali. Au total, elle aura fourni en plus d’un demi-siècle aux forces de paix pas moins de 10.152 militaires, qui ont servi dans une dizaine de pays et territoires.

Remettant, lors d’une cérémonie protocolaire haute en couleur, l’étendard de l’unité placée sous le commandement du colonel Chtara, le ministre de la Défense a exhorté les militaires à incarner au plus haut niveau les valeurs de dévouement, d’abnégation et le sens de l’honneur, comme il en a toujours été d’usage et qui animent l’armée tunisienne. Il a particulièrement souligné l’impératif, de discipline, d’intégrité et de respect de la mission ainsi que la stricte observance des règles du droit international humanitaire, s’agissant particulièrement d’une mission dans un environnement international, sous l’égide de l’ONU.

Source: leaders

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *