Échauffourées dans la ville de Bankass : Des manifestants aux prises avec l’armée

Le centre du pays, notamment certaines localités comme Mamba, Da, Koro ouBankass, ne s’apaise pas. Elles sont sous des feux nourris des Famas. L’objectif n’est certes pas de tuer des citoyens maliens, mais de les contenir ou de les cadrer. Des tensions auraient entrainé des coups de feu durant toute la journée dans la ville de Bankass où des Forces Armées Maliennes auraient dispersé des manifestants de la communauté dogon qui se réclameraient être des combattants de la milice dogon.

Selon nos informations recueillies sur place, les commerces, les écoles et l’administration auraient tous été fermés ce mardi 18 décembre 2018. Nos sources rapportent un bilan de 05 blessés dont 03 par balles signalés à l’hôpital. Les populations de Bankassréclameraient la libération sans condition de 03 miliciens arrêtés hier et qui auraient transférés vers Mopti. Ils ont été suspectés, selon les autorités maliennes, de meurtres et d’assassinats de 7 personnes. Selon les sources sécuritaires, les 03 miliciens arrêtés pourraient être conduits au tribunal de Bankass demain mercredi 19 décembre 2018 pour toutes fins utiles.

 

Source: figaromali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *