Echauffourées au Gouvernorat de Taoudeni : L’augmentation soudaine du nombre des fractions fictives divise la population

Des échauffourées ont eu lieu hier, 4 juin 2020 à Tombouctou, au Mali, dans le cadre de la mise en place des autorités intérimaires au niveau des communes de la région de Taoudeni, relate une source locale.

 

Selon cette source qui était témoin des faits sur place, l’origine de cette brouille est la multiplication des fractions des habitants fictifs pour augmenter le nombre des voix lors du vote pour l’installation des maires et ses adjoints de certaines communes du cercle de Araouane.

Face à cette augmentation soudaine de nombre des fractions fictives, les notables du cercle d’Araouane ont refusé le vote « des fractions sur papier ». C’est ainsi qu’une dispute s’est déclenchée dans la salle de délibération du gouvernorat.

Suite à cette échauffourée, le gouverneur de la région, Ould Meidou a pris son arme et a demandé à tous les chefs des fractions de quitter le gouvernorat de la région de Taoudeni, ajoute les mêmes sources. Un ordre que les chefs des fractions ont respecté en  quittant le lieu. Pour le moment, aucune source ne s’est prononcée sur le sujet.

Komi

LE COMBAT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *