Double attaque, hier mardi 12 mars, aux engins explosifs improvisés (EEI) contre l’armée dans la région de Mopti Six militaires tués à Dialloubé et Hombori

Les groupes terroristes sont toujours à la manœuvre au centre du pays et enchainent  les attaques contre les cibles militaires. Après la mort de 9 soldats, non loin de Boulkessi, il y a une dizaine de  jours, dans une attaque aux engins explosifs improvisés (EEI), les organisations terroristes, très mobiles dans la zone ont lancé, hier mardi 12 mars,  deux attentats  meurtriers contre l’armée,  causant la mort de six militaires. Ce qui porte le bilan des militaires tués à 15  en seulement une dizaine de jours.

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *