DDR accéléré à Gao et Kidal : les autorités et la MINUSMA satisfaits des avancées

Le processus de DDR (Démobilisation, Désarmement et Réinsertion) accéléré de Kidal et Gao connaît des avancées. Les opérations d’enregistrement de visites et contre-visite des ex combattants des groupes armés se déroulent normalement dans les deux régions, selon la Minusma. Plus de 600 éléments participent à ce processus dans les deux villes.

A Kidal, les travaux de ce DDR accéléré ont repris mardi dernier. Une visite médicale des 400 ex combattants enregistrés dans le cadre du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC) se déroule au Centre de santé de référence de la ville. Selon le coordinateur régional de la commission nationale DDR « ces opérations concernent les visites et les contre visites des éléments du MOC de la région qui ont été déclarés aptes lors de la première phase». Abdoul Karim Ag Matafa précise que « sur les 400 éléments 197 repasseront les visites corporelles avant d’entamer les analyses biologiques et radiologiques avec les 243 déjà déclarés aptes lors des précédents examens ».

Cette opération une fois finalisée, constituera le point de départ de l’armée reconstituée, une disposition importante de l’accord pour la paix.

Du coté de Gao, l’opération vise à enregistrer 237 éléments du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) et à réexaminer 140 autres qui avaient été jugés inaptes sur le plan médical. Parmi les 237 combattants, 62 sont des retardataires de la première phase et 175 sont les combattants du quota supplémentaire qui se rendront prochainement au MOC de Kidal.

Selon les responsables de la commission DDR dans les deux régions, des dispositions sont prises pour sécuriser les opérations. L’accès et la sécurisation interne des camps sont assurés par les Casques bleus de la MINUSMA appuyés par la Police des Nations Unies (UNPOL). Des dispositions que certains acteurs du processus jugent rassurantes.

«Tout se déroule normalement», a affirmé le chef du bureau DDR Gao lors de sa visite sur le site cette semaine. Hamzata Moussa Diallo a constaté l’évolution des travaux d’enrôlement des combattants avec sa délégation. Selon lui les travaux commenceront avec 515 combattants dans les jours à venir.

Hamzata Moussa Diallo Chef du bureau DDR Gao

 

Source: studiotamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *