Dans la région de Gao, la MINUSMA soutient les acteurs de la paix et de la cohésion sociale

Le 31 juillet, l’Association Action Holistique pour la Paix et le Développement au Mali (AHPDM) a lancé un projet à impact rapide visant à renforcer les valeurs de paix et de cohésion sociale dans les trois cercles de la région, Gao, Ansongo et Bourem. La cérémonie officielle s’est déroulée dans les locaux du Conseil Régional de Gao, en présence des représentants du Gouverneur, du Maire, du Chef de Bureau régional de la MINUSMA à Gao, des responsables de la société civile, des radios communautaires, de l’ORTM et d’autres acteurs de la cité des Askia.

Environ 25 millions de francs CFA ont été mobilisés par la MINUSMA dans ce projet, à travers une combinaison de formations, de sensibilisations communautaires, de conférences et causeries-débats et d’émissions de radio sur la paix, le pardon et la réconciliation qui seront diffusées sur plusieurs radios régionales.

Dans son intervention, le président de l’AHPDM, le Pasteur Samuel Guindo, a déclaré : « Nous ne devons pas être inutilement provocateurs ou querelleurs. L’agressivité et la colère n’accomplissent pas la justice. Nous devons aimer la paix, faire la paix, et être en paix avec nous-mêmes et avec les autres. Quand nous avons offensé quelqu’un ou que quelqu’un nous a offensé, nous devons chercher sans relâche à rétablir la paix ».

Mme Samantha Buonvino, représentante du Chef de bureau régional de la MINUSMA ainsi que de la section porteuse du projet, a félicité les partenaires pour cette initiative qui s’inscrit dans l’accompagnement de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, et qui contribuera plus spécifiquement à l’un des résultats stratégiques du Plan Régional de Stabilisation et Relèvement de la Région, à savoir : « favoriser le renforcement de la cohésion sociale dans la région de Gao ».

Selon Mme Buonvino, « cette initiative vise à atteindre plus de 62 000 personnes dans les cercles de Gao, Ansongo et Bourem, et à transmettre des messages de paix sans discrimination de foi, culture ou ethnie, à travers une communication laïque et dans le cadre d’une collaboration entre leaders chrétiens et musulmans. Elle s’ancre sur le constat que la cohésion sociale et le bien vivre ensemble jouent un rôle primordial dans la stabilité et le développement du Mali. »

La cérémonie s’est poursuivie par la visite des locaux du « Studio Lafia », un studio d’enregistrement radio prévu par le projet et qui sera dédié à toute la population de Gao voulant enregistrer des messages de paix. Les membres de la délégation ont également chacun, à tour de rôle, livré un message de paix qui sera diffusé sur toutes les radios. Par la suite, la délégation a visité les bureaux et les salles de formations, et apprécié les équipements techniques qui ont été acquis pour entamer les sensibilisations communautaires.

L’Action Holistique pour la Paix et le Développement au Mali rassemble les églises catholique et protestante dans le cadre des efforts pour le bien-être des populations. Depuis le retour des populations après la crise de 2012, l’AHDPMtravaille activement pour la formation sur les violences basées sur le genre, la prise en charge des personnes vulnérables, le droit des enfants et des femmes, ainsi que la paix et la cohabitation pacifique.

 

Source: africanews

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *