Commissariat d’Ansongo : Des éléments broient le noir

Ils sont nombreux en service dans le nouveau commissariat d’Ansongo  dans la région de Gao. Ces éléments se sont engagés librement dans la protection des personnes et de leurs biens.

 

La détresse de ces éléments venus un peu de partout pour constituer l’effectif se situe au niveau de la non perception des primes de risque et la prime d’alimentation qui leur permet de vivre dans cette zone en assurant la responsabilité familiale.

Selon nos  informations  le commandant de zone à qui ils se sont  adressés n’a pas pu dégager des solutions. Pour l’heure, les éléments n’ayant pas trouvé de voie de sortie seraient très écœurés.

S’il est vrai que la roue de l’histoire tourne et que personne ne peut l’arrêter, il est grand temps de mettre un terme définitif à certains comportements qui sont de nature à saper sans état d’âme et au mépris de la loi des éléments des forces de sécurité.

Aujourd’hui les éléments sont  au bord du désespoir. Ils déclarent se battre jusqu’à la dernière goutte de sang pour rentrer en possession de leurs sous et  continueront à dénoncer avec véhémence tous les actes indélicats posés par leur hiérarchie.

A.T.Dansoko

Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.