Cité des Askia : Des populations de Gao dans la rue

L’insécurité est une équation que les autorités s’efforcent de tenter d’équilibrer. Tout le pays, jusqu’au cœur de la capitale Bamako, est concerné par des actes de braquage, d’assassinats ciblés, d’attaque à mains armées.
Pour interpeller les autorités, Gao est sortie ce Mercredi matin pour réclamer plus de sécurité, de stabilité et d’inclusivite. Cette marche selon nos correspondants sur place, est partie du rond-point des martyrs au gouvernorat de la ville.
Inclusivité, comme l’ont rappelé beaucoup d’acteurs et de partenaires, les manifestants porteront les mêmes doléances au chef de l’exécutif régional.
Gao abrite des camps de FAMa, de Barkhane et de la Minusma, mais les populations continuent d’être les cibles de bandits et de terroristes résiduels.

SourceFigaro du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *