CERCLE D’ANSONGO : Le besoin humanitaire de plus en plus accru dans la zone à cause de l’insécurité

Un mois après le lancement officiel du plan de réponse humanitaire pour le Mali, le nombre de réfugiés augmente à cause de la multiplication des attaques et affrontements.

Dans le plan de réponse humanitaire de 2019, plus de 3,2 millions de personnes sont dans le besoin, selon l’organisation coordinatrice de l’action humanitaire (Ocha). La satisfaction des besoins de ce nombre de personnes nécessite une mobilisation financière conséquente de 296 millions de dollars. Mais ce nombre initial de personnes dans le besoin a connu une augmentation vertigineuse en moins d’un mois à cause des affrontements et attaques sanglantes de ces derniers temps particulièrement au centre du pays.
Plus au nord, dans le cercle d’Ansongo, plus de 700 personnes venues de plusieurs villages se sont réfugiés à Tinhama à cause de l’insécurité. La zone est infestée par les terroristes et les bandits armés de tous bords dont personne ne connait pas la provenance. Malgré la présence massive des groupes armés loyalistes, des FAMa et des forces étrangères, ces terroristes et bandits armés ont fait de cette zone leur nid de prédilection.
Certaines ethnies sont leurs cibles par excellence. Ce déplacement massif des populations est confirmé par le maire de la Commune de Tinhama. Même si déjà des organisations humanitaires commencent à apporter des soutiens, le besoin humanitaire reste accru et les attentes énormes.
Boncane Maiga.

 

Source: lepointdumali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *