Centre Multifonctionnel de Goundam : Un outil précieux aux mains des femmes

La Mairie de la commune urbaine de Goundam a procédé, le 25 janvier dernier, à la réception du Centre Multifonctionnel des Femmes rénové à hauteur de 28 millions de FCFA par la MINUSMA et équipé à plus de 22 millions sur les fonds propres de la Mairie.

Goundam ville nord mali

La cérémonie s’est déroulée sous la présidence du Préfet de Cercle, Karim Coulibaly, en présence du Maire de la commune urbaine de Goundam, Mme Seck Oumou Sall, de la représentante de la MINUSMA, Hawa Faye (Chargée des affaires publiques) et de ses collègues, de la chargée de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Mariam Bouri Touré ainsi que des conseillers communaux et de quartiers.

Sous un soleil d’aplomb, le Préfet de Cercle et la Chargée des affaires publiques de la MINUSMA ont coupé ensemble le ruban symbolique de la  réception de ce centre. Très émue, Madame le maire de la commune urbaine de Goundam Mme Seck Oumou Sall s’est exprimée ainsi : «Voir ce centre réhabilité est une fierté et un signal fort d’espoir pour nous ». Selon l’édile, les femmes de Goundam contribuent indéfectiblement au rassemblement, au rapprochement et au développement de leur commune.  Elles ont une belle histoire et celle de ce centre y est liée car l’allégement du fardeau quotidien des femmes à travers leur insertion socioéconomique passe par une conduite vers un avenir professionnel.  Cela a toujours été sa priorité avant même son élection aux fonctions de maire en 2004. «Il fut des moments où les groupements de femmes n’arrivaient pas à trouver un espace où se réunir. J’ai eu à tenir des réunions sur des dunes parce qu’il n’y avait qu’une seule salle de conférence à la préfecture. Quand les hommes en ont besoin, les femmes se débrouillaient autrement. J’ai décidé de créer ce centre où les femmes peuvent se retrouver, se former et contribuer au développement de leur commune tout en donnant  une autre chance aux exciseuses de renoncer à leur pratique», a déclaré Oumou Sall. Et d’ajouter que le premier coût de financement du centre était estimé à près de 60 millions de FCFA par l’Etat malien. Il a fallu l’appui du Royaume du Danemark pour la prise en charge complète de sa reconstruction, son équipement et la formation des bénéficiaires.

Pour le maire Oumou Sall Seck, le Centre Multifonctionnel des Femmes de Goundam est un lieu de rencontre, d’échange et de formation. Plus de 120 femmes y exercent des activités génératrices de revenus notamment la transformation agro-alimentaire, l’aviculture, l’embouche ovine, la teinture, la savonnerie, la garde des enfants ainsi que diverses autres activités. Le centre est doté de salles de conférence, de réunion et de formation auxquelles s’ajoutent les services de nouvelles technologies et la restauration avec la cantine «Tahoukett.» A en croire Oumou Sall, ce centre appartient aux femmes de toutes les communes et constitue également un moyen de créer un espace d’échange entre elles. Toute chose qui leur permet de se regrouper, d’échanger et de partager leurs expériences.

Un Ouf de soulagement

Avec la crise politico-sécuritaire qu’a vécue le Mali en 2012, la ville de Goundam a connue l’occupation comme toutes les autres villes du nord. La ville est tombée aux mains des jihadistes le 1er avril. Lesquels ont tout pillé sur leur passage. Le centre Multifonctionnel des Femmes servait d’écueil au MNLA et plus tard de «police islamique». Après la libération, la mairie de Goundam a affiché sa volonté de redonner au centre son faciès d’antan grâce à l’appui financier de la Minusma à hauteur de 28 millions de FCFA. Il a été équipé à plus de 22 millions par la mairie. A travers cette cérémonie de réception, une épine a été ôtée des pieds des femmes et c’est un ouf de soulagement pour les populations de Goundam. Au nom du conseil communal, le maire Oumou Sall a remercié et exprimé sa profonde gratitude à la Minusma pour cette action.

La chargée des affaires publiques de la Minusma, Hawa Faye s’est dite très émue au vu de l’état du centre « en 2013 et le changement apporté aujourd’hui ». Elle a affirmé la disponibilité et le soutien indéfectible de la Minusma à la population et a exhorté les femmes à plus de combativité pour le retour de la paix au Mali.

Pour le Préfet du cercle Karim Coulibaly, ce joyau architectural totalement réhabilité, répond  aux objectifs du gouvernement à l’endroit des femmes, aux attentes des femmes elles-mêmes et au souci constant des responsables de la commune de créer les conditions et un environnement propice à l’épanouissement de la femme. Et de poursuivre que la rénovation de ce centre contribuera à atténuer les impacts négatifs de la crise multidimensionnelle qui a frappé le pays depuis 2012 et l’aboutissement de ces projets traduit l’excellence des rapports qui existent entre le Mali et la Minusma. A en croire le Préfet, cette maison des femmes réhabilitée telle qu’elle a été construite a pour objectifs de lutter contre le désœuvrement, l’isolement et l’illettrisme  des femmes, de promouvoir et regrouper les associations féminines, de favoriser le développement de projets d’aide à l’insertion socio-économique des femmes et l’amélioration de l’accès à l’information et à la formation.

Tout en saluant la Minusma pour son appui au gouvernement du Mali de juguler cette crise que subit le pays et aux collectivités dans leur lutte pour la réduction de la pauvreté, ainsi que le conseil communal, le Préfet Coulibaly a exhorté les femmes bénéficiaires à prendre bien soin des infrastructures.

La cérémonie de réception a pris fin par une visite guidée des composantes du dudit centre.

Par A.M.Bangou dit Ecrivain, depuis Goundam

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *