Ce que les pays du G5 Sahel attendent de la conférence de Nouakchott

Au terme de la conférence du 6 décembre à Nouakchott, qui rassemblera chefs d’État de la région, dirigeants européens et représentants des bailleurs de fonds, les pays du G5 Sahel pourraient bénéficier de presque 2 milliards d’euros, destinés à financer des projets de développement dans les zones frontières ou en proie à des troubles.

Les pays du G5 Sahel pourraient bénéficier de presque 2 milliards d’euros, le 6 décembre prochain à Nouakchott, à l’issue de la « Conférence de coordination des partenaires et bailleurs de fonds du G5 Sahel pour le financement du programme d’investissements prioritaires (PIP) ».

Les cinq chefs d’État du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad accueilleront des dirigeants européens et les représentants des bailleurs de fonds afin d’arrêter ensemble la liste et le financement des projets destinés à promouvoir le plus vite possible la sécurité et le développement dans cet ensemble de 60 millions d’habitants gravement affecté par la montée du terrorisme.

 

Source: jeuneafrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *