Bonne nouvelle : le nord redonne confiance à ses habitants

Le nombre de déplacés ne cesse de diminuer au Mali. En l’espace d’une semaine, 1057 personnes, précédemment établies au sud du pays, ont rejoint leur localité au nord. De  plus, on note le retour de 485 maliens qui se trouvaient hors du pays.

Sidi Ali Ould Bagna president pdt jeunesse arabe nord mali kidal tombouctou gao touareg

 

 

Ces chiffres sont fournis par l’OIM (Organisation Internationale pour les Migrations) qui vient de publier ses points de suivi des mouvements de populations couvrant la période du 13 au 19 Avril 2014.

Dans les détails, la plupart des 1057 personnes, qui ont quitté le sud du pays pour se rendre au nord, se sont rendues à Tombouctou (538 individus) et à Gao (456 individus).

Au même moment, 225 personnes sont arrivées à Tombouctou  en provenance de la Mauritanie (29), de l’Algérie (196) et enfin 35 personnes sont arrivées à Gao en provenance du Niger. Ce qui porte le nombre total de retour au pays à 485. Par ailleurs, on ne signale que 101 individus ayant quitté le nord du pays pour se rendre dans le sud.

Selon l’OIM, les points de suivi des mouvements de populations (flow monitoring points) ont pour but d’évaluer les mouvements de personnes déplacées du sud vers le nord du pays et du nord vers le sud. Ils visent également à donner un aperçu concernant les mouvements de populations depuis les pays voisins.

Les points FMP sont situés aux points d’entrée et de transit majeurs des villes de Bamako, Mopti, Tombouctou et Gao. Les  équipes FMP sont composées de membres de l’OIM, de la Direction Nationale du Développement Social et de la Direction générale de la Protection Civile.

 

Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *