BARKHANE – Les équipes médico-chirurgicales de Gao toujours prêtes à œuvrer au profit de la population malienne

Sur la plateforme opérationnelle désert (PfOD) de Gao, une unité médicale opérationnelle du Service de Santé des Armées (SSA), appelée rôle 2, est présente en permanence et assure le soutien chirurgical de la force Barkhane et de ses partenaires. Près d’une trentaine de personnels y travaillent. En plus de sa mission première, le rôle 2 soigne quotidiennement plusieurs dizaines de civils, adultes et enfants des environs de Gao, dans le cadre de l’aide médicale à la population (AMP).

Le rôle 2 permet de prendre en charge de nombreuses pathologies médicales et chirurgicales, par le biais de consultations programmées ou en urgence. Il dispose également d’un laboratoire d’analyses médicales, d’un cabinet de radiologie avec un scanner et d’un cabinet dentaire. Chaque semaine, les deux chirurgiens (viscéraliste et orthopédiste), l’anesthésiste-réanimateur, le médecin urgentiste et l’ensemble des personnels paramédicaux du rôle 2 mettent leurs compétences et leurs expertises au profit de la population malienne.

Le Médecin Principal Clément, Médecin-Chef du rôle 2 de la PfOD de Gao, revient sur le principe de l’AMP : « Pour nous cela représente entre 20 à 35 consultations par jour : pour moitié des soins et des pansements qui ont lieu le matin en parallèle, des deux chirurgies d’AMP programmées, et pour moitié des consultations médicales et chirurgicales qui se déroulent l’après-midi. L’objectif est avant tout d’apporter une solution rapide mais utile aux patients, par des gestes chirurgicaux précis mais de courte durée, facilement réversibles et ne nécessitant pas un suivi post-opératoire trop lourd. Le bénéfice pour le patient est important car rapidement il est soulagé, retourne auprès de sa famille et reprend son travail.»

Suite à l’attaque du véhicule suicide qui a touché le camp de Gao le 22 juillet dernier, le rôle 2 a dû se réorganiser mais n’a pas interrompu les soins au profit de la population locale. Sur les six derniers mois, le rôle 2 a effectué 1762 consultations médico-chirurgicales, 260 chirurgies programmées ou en urgence, 1232 actes de radiologies, 561 consultations dentaires ou encore 34 013 actes paramédicaux.

Le Médecin Principal Clément souligne l’intérêt de réaliser ces actions aux profits de la population locale : «L’AMP est une tradition forte du SSA. Au contact de ces populations souvent défavorisées, nous apprenons beaucoup et nous sommes vraiment utiles. Les échanges sont simples et bienveillants. Cette action au profit des populations fait partie du sens de notre mission».

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad. Elle regroupe environ 4 500 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace.

Source : Ministère des Armées

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *