Barkhane : des patrouilles conjointes pour perturber les GAT

En périphérie de Gossi, la Force Barkhane a mené des opérations de harcèlement et de bouclage de zone dans les quartiers connus pour être des zones de trafic de GAT. Au même moment et à proximité de Gossi, les soldats français ont mené des missions de reconnaissance conjointes avec l’Unité légère de reconnaissance et d’intervention (ULRI) n° 1 des Forces armées maliennes (FAMa).

Les FAMa tiennent Boulikessi

Dans la soirée du 4 décembre alors que le camp FAMa de Boulikessi faisait l’objet de tirs de harcèlement, les troupes maliennes ont riposté et fait fuir les GAT. Les Guetteurs aériens
tactiques avancés (GATA) ont alors renseigné et coordonné les actions des moyens aériens des FAMa et des chasseurs de la Force Barkhane.

Pour mémoire, depuis le début de l’année, des militaires des FAMa et de Forces armées nigériennes (FAN) sont formés à la fonction de GATA par les militaires français. Leur rôle consiste à assurer le contact entre les troupes au sol et les aéronefs, à leur donner la situation tactique et à les orienter le plus précisément possible sur la position de combat.

Ils s’étaient illustrés très récemment en guidant un C130J escorté par Mirage 2000 qui avait largué 16 tonnes de vivres à Farabougou.

Opérations de contrôle pour la TF TAKUBA

Depuis le 30 novembre, dans le Liptako, la Task force Takuba et l’ULRI n° 4 avec qui elle coopère depuis son lancement ont mené une patrouille de reconnaissance et d’action dans la profondeur à proximité d’In Delimane. Les FAMa ont ainsi réalisé des contrôles d’individus et de véhicules.

Le groupement aérocombat en appui des opérations

Le groupement tactique désert aérocombat a appuyé l’ensemble des opérations menées par les groupements tactiques désert, en engageant ses hélicoptères d’attaque et de manoeuvre dont les Chinook britanniques et les Merlin danois

Le groupement tactique ravitaille des emprises situées au nord du Mali

Au cours de cette opération logistique, un aéronef de la Force Barkhane a réalisé une frappe contre des GAT qui avaient harcelé le convoi. Les GAT ont été neutralisés, leur armement et
leurs motos ont été détruits.

Source : Barkhane

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *