Au moins 600 écoles djihadistes ont ouvert leurs portes au Mali et au Burkina Faso

Des groupes djihadistes ont ouvert plus de 600 écoles à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, a rapporté Studio Tamani, une radio malienne d’après un rapport de l’ONU.

L’étude indique que le groupe jihadiste le plus puissant et le plus violent du Mali, le Jamaat Nusrat al-Islam Wal-Muslimin (JNIM), est l’un de ces groupes qui ont ouvert des écoles préparant ainsi sa relève. JNIM a mené de fréquentes attaques au Mali et au Burkina Faso voisin.

Les deux pays continuent de subir des attaques fréquentes de la part de militants islamistes. La France, l’ancienne puissance coloniale, dispose de milliers de soldats dans la région et à partir de 2013, a commencé à repousser les djihadistes qui s’étaient emparés de vastes étendues de territoire. Mais malgré cette présence française, aidée par les américains, les forces de l’ONU, le G5 Sahel, la force mixte et les armées des pays sahéliens, les islamistes font toujours la loi .

Source: beninwebtv
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *