Attaques terroristes au Sahel : Nusrat Al-Islam revendique 3 attaques au Mali et au Burkina Faso

Selon un communiqué qu’il a publié, le groupe djihadiste Nusrat Al-Islam Wal-Muslimin, actif dans le nord du Mali, affirme avoir mené trois attaques ces derniers jours : deux contre l’armée malienne et la gendarmerie burkinabé.

Nusrat Al-Islam Wal-Muslimin, dirigé par Iya Agh Ali a affirmé que ses combattants ont « attaqué le 31 décembre 2017 un poste de la gendarmerie burkinabé près de la frontière malienne, tuant plusieurs gendarmes et emportant des armes légères, des munitions et deux motos ».

Le groupe djihadiste a ajouté avoir fait sauté « un engin explosif le 27 décembre 2017 au passage d’un convoi de l’armée malienne qui était en mission de reconnaissance » dans la zone de Boni (Mopti). Selon le communiqué, l’attaque a causé « la destruction d’un véhicule de l’armée et fait des morts et blessés militaires ».

Nusrat Al-Islam Wal-Muslimin a ajouté avoir repris pour cible le même convoi de l’armée malienne quelques heures plus tard « en détruisant un de ses véhicules équipés d’une mitrailleuse 14.5 binaire ».

Youssouf Konaré

SourceNouveau Réveil

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *