Attaque contre des membres de la fraction Oulad Ghaylan à Tombouctou : Un blessé et un autre enlevé par les assaillants

C’est arrivé depuis le mardi 27 novembre dernier. Des assaillants se réclamant du « Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans » (JNIM) ont attaqué des membres de la fraction Oulad Ghaylan (Brabiche) dans la zone d’Azara, au Nord de Tombouctou.

Le bilan fait état d’au moins un civil blessé et un autre enlevé et conduit par les assaillants vers une destination inconnue.

Pour l’instant, cette affaire semble très mystérieuse. Tout ce que l’on sait c’est que la maison visée abritait un ressortissant de ladite fraction qui a récemment été relâché par les soldats français de l’Opération Barkhane après sa capture par ces derniers au mois de mai passé dans la même zone.

Apparemment, c’est cet ex-détenu qui était recherché par les assaillants. Sans doute il lui reproche d’avoir livré des informations aux soldats français dans la lutte anti-djihadiste. Selon nos sources, cette personne a réussi à s’échapper, sans que l’on sache sa destination.

Kibaru

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *