Assassinat d’un humanitaire a Gao : Est-ce un règlement des comptes ?

Un travailleur local du HCR (Haut commissariat des réfugiés) de nationalité malienne, répondant au nom de Sidi Moctar Kounta né le 25 décembre 1978 à Douentza a été assassiné par des hommes armés à bord d’une moto Sanili.

circulation voie ville bamako nord mali kidal gao tombouctou riverain population quartier

L’information a été confirmée le 5 janvier dernier par le CICR (Comité International de la Croix Rouge) qui dit ignorer les circonstances de cet acte et se refuse à tout commentaire.

Guide touristique très apprécié par les organisations humanitaires basées au nord du Mali, son assassinat a provoqué un choque au sein de la population de la cité des Askias. Cet           acte ignoble est intervenu quelques semaines après le rapt de Sophie Pétronin ; une franco-suisse basée depuis plus de 20 ans à Gao.

Selon les commentaires sur l’assassinat de M. kounta, la piste de règlement de compte est à explorer.

M.O.T

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct