Aqmi : ces crimes ne resteront “pas impunis quels qu’en soient les auteurs”

FRANCOIS HOLLANDE SERVAL

La France mettra “tous ses propres moyens en œuvre” pour que l’assassinat de deux journalistes français de RFI au Mali ne reste “pas impuni”.

La France mettra “tous ses propres moyens en oeuvre” pour que l’assassinat de deux journalistes français au Mali ne reste “pas impuni quels qu’en soient les auteurs”, a déclaré mercredi l’Elysée, interrogé sur une revendication d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

La France soutient les efforts du gouvernement malien et met tous ses propres moyens en oeuvre pour que ces crimes ne restent pas impunis quels qu’en soient les auteurs”, a déclaré la présidence française à l’AFP. “La France est engagée sans relâche dans la lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel”.

Aqmi a revendiqué mercredi l’assassinat, le 2 novembre, des deux journalistes français de RFI dans un communiqué publié par l’agence de presse mauritanienne en ligne Sahara Medias. “Cette opération intervient en réponse aux crimes commis par la France contre les Maliens et à l’oeuvre des forces africaines et internationales contre les musulmans de l’Azawad”, nom donné par les Touareg au nord du Mali, indique ce communiqué. Aqmi considère aussi que l’assassinat des deux journalistes “constitue le minimum de la facture que (le président français François) Hollande et son peuple doivent payer en contrepartie de leur nouvelle croisade“, conclut le texte. Ghislaine Dupont, 57 ans, et Claude Verlon, 55 ans, journalistes à Radio France Internationale (RFI), ont été tués à Kidal, (nord-est du Mali), peu après avoir été enlevés par un petit groupe d’hommes armés.

 

Source : RTL

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.