Après Kidal, les groupes armés se sont emparés d’autres villes du Nord du Mali

Trois groupes armés ont pris d’autres villes du nord du Mali après des affrontements leur ayant permis de se rendre maîtres de Kidal le même jour.

mnla touareg azawad bandis armee kidal

Un responsable de la rébellion touareg du MNLA a affirmé à l’AFP que trois groupes armés ont pris mercredi, sans combats, d’autres villes du nord du Mali, dont Ménaka, Anderamboukane et Anguelhoc, après des affrontements leur ayant permis de se rendre maîtres de Kidal le même jour.

Après les combats dans la journée, “la situation est calme ce soir à Kidal”, sous le contrôle des trois groupes rebelles MNLA, HCUA et MAA, “nous avons pris plusieurs villes d’où l’armée a fui, sans combats”, a dit Moussa Ag Assarid, un responsable du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) joint à Kidal. Il a cité “Anderamboukane, Ménaka, Aguelhoc, Tessalit, Anefis”.

Source: rtl.fr

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.