Amnesty contre la libération des prisonniers issus du MNLA

Salil Shetty Secrétaire Général Amnesty International rapport Agenda droits humains Bamako Mali

En conférence de presse le week-end dernier à la Maison de la presse, le secrétaire général de Amnesty International, Salil Shetty, a exprimé le désarroi de son organisation quant à la libération des prisonniers faits dans les rangs du MNLA et la levée des mandats d’arrêt internationaux contre certains responsables des bandits armés.

S’exprimant avec une dose d’humour, M. Shetty a relevé que bien vrai que le nom son organisation (Amnesty) a une consonance avec le mot «amnistie», il est contre le fait que celle-ci soit accordée aux personnes libérées sans jugement. Car pour lui, toute personne, quel que soit son statut, responsable d’une violation des droits humains, doit répondre de ses actes devant la justice et ne doit bénéficier d’aucune amnistie avant son jugement. C’est pourquoi, il a demandé à ce que ces désormais ex-prisonniers répondent de leur acte devant les tribunaux compétents.

K THERA

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *