Accrochages meurtriers entre le MNLA et le MAA à Tabankorf : 37 combattants du MNLA tués et plusieurs blessés

Mourabitoune MUJAO TERRORISTE REBELLES MLNA

De très violents combats ont opposé vendredi le mouvement national de libération de l’Azawad à une coalition du mouvement arabe de l’Azawad conduite par un certain Ahmed Sidi Ould Mohamed. Les combats se seraient produits à Tabankorf et Anéfis. D’autres combats ont été signalés samedi dans d’autres localités de la région de Kidal.

 

Le MNLA appuyé par la dissidence du MAA de Sidi Brahim Sidati s’est attaqué à la coalition loyaliste réputée proche de l’administration centrale. De sources concordantes, plus de 37 combattants du MNLA ont été tués et beaucoup d’autres blessés. Ces derniers ont été évacués vers Kidal.

Certains de ces blessés ont été pris en charge et soignés par des forces alliées sous le couvert de l’action humanitaire.

 

Après l’occupation des villes du nord du Mali en 2012, les Arabes souvent victimes d’exactions des groupes armés notamment d’éléments du MNLA se sont regroupés en mouvement d’autodéfense (MAA).

 

Les rapports entre le MAA originel et les indépendantistes touaregs ont été parfois houleux.

 

L’attaque du weekend dernier à Tabankorf, Anefis est la preuve d’une véritable escalade dans la région de Kidal livrée aux bandits armés où seule prédomine le langage des armes.

 

Abdoulaye DIARRA

SOURCE: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.