Accord pour la paix : 38ème session du CSA tenue à Bamako

La 38ème session ordinaire du Comité de suivi de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger (CSA) s’est tenue jeudi 27 février 2020 à Bamako, au CRES de Badalabougou, regroupant comme à l’accoutumée, les représentants de la CMA, de la plateforme, de la médiation internationale, et les membres du gouvernement.

Revêtant  un caractère particulier dans la mesure où elle se tient pour la première fois dans son format ordinaire depuis six mois, cette 38ème session du CSA marque  la reprise régulière des réunions du comité. Elle s’est déroulée en présence du président du CSA, Boualem Chebihi, du Représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU et chef de la Minusma, Mahamat Saleh Annadif, du Haut Représentant du Président de la République pour la mise en œuvre de l’Accord, le Général Mahamadou Diagouraga, ainsi que du ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale, Lassine Bouaré. La session a été essentiellement consacrée aux suites données aux conclusions de la 4ème réunion de haut niveau du CSA tenue en janvier dernier, en relation avec cinq principaux thèmes. D’abord, la mise en œuvre des recommandations et des résolutions du Dialogue national inclusif dans un esprit d’inclusivité et le déploiement des premières unités de l’armée nationale reconstituée. Ensuite, le lancement du Fonds de développement durable (FDD) avec l’évaluation de la tenue de la première réunion de son comité de pilotage, et l’amélioration et le renforcement de la coordination et la concertation inter-maliennes sur la mise en œuvre de l’Accord. La réunion s’est enfin  penchée sur la participation des femmes dans la mise en œuvre de l’Accord afin de leur permettre d’apporter leurs contributions effectives au processus de paix.  « Les parties étaient très engagées. Nous avons évoqué toutes les questions d’actualité qui ont un lien avec la mise en œuvre de l’Accord. Des propositions concrètes ont été faites sur l’ensemble de ces questions. L’ambiance générale était très bonne et nous souhaitons que les prochaines sessions se déroulent dans le même climat de confiance retrouvée », a déclaré Boualem Chebihi au terme de la réunion.  Germain KENOUVI

 

Source: journaldumali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *