À Tessalit et Kidal pour la Tabaski, le Chef de la MINUSMA encourage tous les acteurs à poursuivre leurs efforts pour la Paix

Les 10, 11, 12 et 13 août derniers, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU au Mali (RSSG) et Chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, a effectué une visite de trois jours à Tessalit et à Kidal. Au cours de cette mission, dans le nord du pays, M. Annadif a rencontré les autorités et notabilités locales et a célébré la Tabaski avec ses collègues Casques bleus (militaires, policiers et personnel civil).

 

À Tessalit, tout comme à Kidal, Mahamat Saleh Annadif a eu une série de rencontres avec les interlocuteurs locaux, notamment avec la Députée du Cercle de Tessalit, Aicha Belko Maiga, le Président de l’Autorité intérimaire de la région de Kidal, Hassane Ag Fagaga, l’Amenokal de l’Adagh, Mohamed Ag Intallah, ainsi que les Secrétaires généraux du HCUA et du MNLA.

Les zones de développement pour les régions du Nord, la révision constitutionnelle, la situation sécuritaire ou encore l’armée reconstituée et le régime de sanctions, ont été les principaux sujets que le Chef de la MINUSMA a abordés avec les différentes personnalités qu’il a rencontré. Sur place, M. Annadif a également réitéré, l’importance de la pleine participation de tous au dialogue politique en cours, mais aussi du renforcement de la confiance et de la collaboration pour une accélération de la mise en œuvre de l’accord de paix.

« La paix au Mali ne sera possible que lorsque toutes les parties signataires s’approprieront sa mise en œuvre, c’est seulement à cette condition que la population pourra profiter des dividendes de la paix, » a déclaré le Chef de la Mission onusienne au Mali.

À Kidal, les discussions ont également porté sur la poursuite du processus de DDR-accéléré et la planification de la construction d’une nouvelle piste d’atterrissage, à la demande des populations et autorités locales.

Le site retenu pour sa construction a ainsi été visité par la délégation. Pour M. Annadif : « cette piste va insuffler une dynamique de développement local et participer au désenclavement de la région, mais également va permettre aux humanitaires d’apporter plus d’aide aux communautés de la région ».

Enfin, cette visite du RSSG à Kidal et Tessalit, lui aura permis de témoigner son soutien et sa solidarité aux Casques bleus civils, militaires et policiers de la MINUSMA, qui exécutent leurs mandats respectifs, dans des conditions de vie et de travail difficiles.

À travers la célébration de la Tabaski à leurs côtés sur le terrain, le Chef de la MINUSMA encourage ces femmes et ces hommes à poursuivre leurs efforts et leurs sacrifices, pour la paix et la stabilité au Mali.

SourceMinusma

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *