4 pays dont la Tunisie lancent une vaste opération militaire et sécuritaire contre les salafistes armés

Une opération militaire et sécuritaire non déclarée visant des groupes salafistes armés a été entamée, il y a quelques jours, dans 4 pays : la Tunisie, l’Algérie, le Nord du Mali et le Nord-ouest du Niger, selon le journal algérien El Khabar.

combattants aqmi

Cette vaste campagne a commencé, mercredi dernier, sans que les pays concernés n’annoncent une coordination quelconque entre eux, toujours selon la même source. Pas moins de 8000 agents, tout globalement, y participeraient. L’opération a débuté avec l’augmentation du niveau d’alerte de la part des forces de l’ordre dans certains endroits dans ces 4 pays depuis le 22 octobre dernier, indice d’une menace terroriste, affirme une source bien informée citée par le journal, qui ajoute que l’opération a été activée le 23 octobre en Tunisie et au Nord du Mali alors qu’en Algérie des opérations de ratissage et de surveillance dans plusieurs régions aux frontières tunisiennes et libyennes ont eu lieu.

Ceci a coïncidé avec des opérations militaires et sécuritaires contre les groupes salafistes jihadistes au Sud de l’Algérie et au Nord du Mali avec d’autres à l’ouest du Niger, le Nord du Mali et en Tunisie qui ses sont vite propagées au Sud-est de l’Algérie et au Nord-ouest du Niger. L’objectif étant, selon la même source, de ne pas laisser le temps aux salafistes de tirer bénéfice de la diminution de l’intensité des opérations militaires au Nord du Mali outre les avertissements sécuritaires concernant la recrudescence du pouvoir des groupes salafistes armés en Libye et en Tunisie, et son soutien au groupes terroristes et notamment à Al-Qaïda Maghreb Islamique (AQMI) et aux groupes salafistes extrémistes en Tunisie.

La source d’El Khabar a souligné l’importance de l’opération menée par ces 4 pays et des forces armées participantes, dont le but est de faire pression sur les groupes terroristes pour empêcher leur retour.
I.N.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *