140 casques bleus déployés au nord du Mali

140 Casques bleus dont onze femmes venus du Burkina Faso, vont contribuer, aux côtés des autres nations présentes au sein de la MINUSMA dans la région de Gao dans le nord-Mali, au renforcement de la stabilité et de la paix, a-t-on appris mercredi de source officielle.

 

La Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a déclaré dans un communiqué que les soldats de la paix de l’unité de police constituée de UNPOL du Burkina Faso sont récemment arrivés dans la Cité des Askia (Gao) dans le nord du Mali.

La même source précise qu’ils sont actuellement en train de suivre une formation spécifique d’initiation en matière d’organisation de la police onusienne, de la conduite et discipline et des différentes formes d’exploitation et d’abus sexuels, de la bonne méthode de prévention du VIH, entre autres.

« Nous avons appris, au cours de cette formation, combien il est important de faire preuve d’un degré de tolérance zéro vis-à-vis de l’exploitation et des abus sexuels », a déclaré le commandant burkinabè Adama Sawadogo, cité dans le communiqué.

M. Sawadogo a souligné qu’il était bien conscient des défis que ses éléments et lui-même doivent relever dans une région plongée dans un climat d’insécurité et aux conditions climatiques difficiles.

« Mon pays est et reste résolu à tout mettre en oeuvre pour que la paix et la stabilité reviennent définitivement au Mali », a-t-il ajouté.

Le Burkina Faso compte plus de 1.740 soldats au sein de la MINUSMA, créé en 2013, suite à la crise sécuritaire qui a débuté en 2012 au Mali.

Journal du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *