Sékou Keita, danseur et chorégraphe malien basé à Zurich en Suisse : Un talent hors pair !

Le danseur  et chorégraphe Sékou Keita a fait partie des artistes qui ont animé la soirée du diner offert par le chef d’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, à ses hôtes dans la cadre du 27ème sommet Afrique-France. Nous l’avons rencontré pour vous. Lisez plutôt.

Sékou Keita aritiste danseur chorégraphe internationale malien

Très connu de nos jours au niveau national comme international, Sékou Keita est le directeur délégué de ‘’Diata Production’’. Il a débuté sa carrière de danseur professionnel avec Nabou Diop (danseuse du groupe Touré Kunda) avant de travailler comme artiste et danseur pour Salif  Keita, Oumou Sangaré et des chorégraphes maliens de réputation internationale. A chacune de ses sorties, il émerveille le public par ses pas de danse.

Aujourd’hui, Sékou Keita est professeur de danse africaine à Zurich en Suisse. Il a dansé pour les plus grands musiciens maliens. Il participe aussi, en tant que chorégraphe, à des shows télévisés au Mali. Et il est souvent invité à danser lors d’évènements importants comme au Brésil ou en Angleterre.

Parlant de la chorégraphie, Sékou Keita dira que c’est une discipline qui englobe beaucoup de corps de danses et que tous les danseurs ne sont pas chorégraphes.

Selon lui, le  chorégraphe est celui qui rassemble tout, qui crée, qui peut avoir des danseurs de très grand niveau. Pour le sommet Afrique-France, Sékou Keita dit avoir  été retenu pour une prestation suite à la réussite d’une précédente prestation au Palais de la Culture, dénommée le ‘’Mali des Merveilles’’. Cette  prestation chorégraphique qui a lieu le 11 janvier 2017 au Palais de la Culture, sous la présidence de Mme Keïta Aminata Maïga avait comme titre : ‘’ Mali offre ses merveilles, chants et danses ’’. C’est la réussite de ce spectacle, pour lui, qui a fait qu’il a été retenu pour le show du diner du sommet Afrique-France. Pour ce spectacle inédit, il dit avoir regroupé au moins 150 artistes maliens dont 56 enfants représentant les pays qui devaient venir pour le sommet plus la France.

Ont joué lors de cette soirée, le ballet malien, l’Ensemble Instrumental. Sékou Keita a tenu à remercier tous les artistes qui ont accepté de venir partager avec lui, ces moments historiques. Avant d’expliquer qu’à travers cette prestation artistique, ils ont  montré aux yeux du monde que le Mali est un pays d’accueil et d’hospitalité légendaire.

Parlant des difficultés qu’il rencontre dans son métier, Sékou Keita dira que c’est un métier très complexe. Car à cause  de la conjoncture économique dans le pays, de nos jours, les artistes rasent les murs. Er les artistes maliens dans leur majorité sont confrontés à  des problèmes d’argent pour réaliser leurs œuvres. C’est pourquoi, il a exhorté les structures chargées d’aider les artistes à se donner la main pour rassembler tous les artistes maliens afin de  les appuyer. Parlant de ses projets pour 2017, Sekou Keita dit être sur un projet qui lui tient à cœur qu’il n’a pas, pour le moment, voulu dévoiler. Actualité oblige, il a condamné l’attentat-suicide contre le camp du MOC à Gao et présenté ses condoléances aux familles des disparus. Avant de souhaiter prompt rétablissement aux blessés. En tant qu’artiste chorégraphe dit-il, il est en train de s’insurger ces derniers temps, à travers ses prestations, contre toutes les formes de barbaries que connait le monde. Car  pour lui,  aucune religion au monde n’admet qu’on ôte la vie à son prochain.

Fatoumata Fofana

 

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *