Promotion de la musique malienne : Le studio Ali Farka Touré pour permettre aux musiciens maliens de ne pas rompre avec nos instruments traditionnels

Afin de permettre aux jeune maliens de produire des albums de qualité au sein d’un studio live ultra moderne ; de ne pas rompre avec nos instruments traditionnels ; de pérenniser les idéaux de feu Ali Farka Touré qui a toujours fait la promotion de ces instruments. Vieux Farka Touré, le fils de feu Ali Farka vient de mettre un studio live moderne qui porte le nom de son regretté papa à la disposition des artistes maliens. Le studio a été inauguré le jeudi 12 septembre 2019 par Vieux Farka en présence d’artistes internationaux.

Implanté dans la famille de feu Ali Farka Touré à Lafiabougou, ce studio ultra moderne financé à des coups de millions de FCFA par Vieux Farka Touré est une aubaine pour les jeunes musiciens maliens en particulier ainsi que de tous les musiciens à ne pas rompre d’avec nos instruments traditionnels. De continuer à puiser dans la riche culture malienne et à ne point céder à la tentation des instruments importés qui dénature notre musique. Selon Vieux Farka Touré, la musique malienne qui est une musique ayant de la notoriété auprès des fans de tous les pays du monde est entrain de perdre un peu de sa valeur à cause des instruments utilisés. Des instruments qui donnent une autre intonation a notre musique et dont les fans ont du mal la comprendre déplore Vieux Farka Touré. « Il faut faire marche arrière et de revenir à nos instruments traditionnels qui ont toujours permis à la musique malienne de voyager et de faire faire voyager, de conquérir les plus grandes scènes africaines et mondiales, c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de créer ce studio pour permettre aux jeunes musiciens maliens de bénéficier d’un studio leur permettant de continuer de vivifier le flambeau laissé par les anciens » a-t-il averti. Le studio live moderne permettra d’enregistrer ou de produire des jeunes musiciens maliens avec des instruments mettant en valeur la musique vivante, ajoute-il. Vieux a fait savoir que le studio qui porte le non de son regretté papa Ali Farka Touré se compose de trois cabines toutes équipées de batteries, de conga, des balafons, de guitares électriques et bases, de N’Goni, de calebasses ainsi que deux autres cabines consacrées au chant et au mixage. Tous les ingrédients sont réunis pour permettre à la jeune génération de marcher sur les pas des anciens musiciens maliens qui ont donné à la musique malienne ses lettres de noblesses garantit-il. L’artiste international Joyce Tape qui a quitté la France pour venir enregistrer son album dans le nouveau studio son album n’a pas tari d’éloges sur la qualité du studio et a invité les jeunes musiciens à se ruer sur le studio Ali Farka Touré pour lancer leur carrière.

Moussa Samba Diallo

SourceLerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *