Pour aider les déplacés du Nord et du Centre: les frères Diabaté organisent un concert

L’artiste Abdoulaye Diabaté et son frère, en collaboration avec l’Association des enseignants déplacés du Mali, organiseront une soirée de soutien aux déplacés du Mali au Centre International de la Conférence de Bamako (CICB), le 21 septembre prochain. Les recettes de cette soirée culturelle seront données aux déplacés de notre pays. L’information a été donnée, hier, au palais de la culture par l’artiste Abdoulaye Diabaté lui-même accompagné par son frère cadet Modibo Diabaté en présence de nombreuses personnalités du showbiz malien.

D’entrée de jeu, M. Abdoulaye Diabaté explique que cette initiative est juste une contribution de sa famille pour venir en aides aux personnes déplacées qui souffrent dans les rues de Bamako et celles des capitales régionales pour chercher de quoi se nourrir.
« La situation dans laquelle vivent nos citoyens ne doit laisser un aucun Malien indiffèrent. Moi, j’ai fait le tour du Mali, de Kayes à Kidal. Je reconnais la famille de certains qui tendent la sébile pour quémander de quoi faire manger les siens. Ils avaient des richesses inestimables en bétail, en métaux précieux et en céréales. C’est cela qui m’a incité à faire quelque chose pour non seulement jouer notre partition, mais aussi pour attirer l’attention de toutes les personnes, pour qu’ensemble ces populations, qui sont nos frères, sœurs et enfants, retrouvent la dignité », a-t-il dit.
Il a ainsi précisé que toute aide, que ce soit matérielle ou financière est la bienvenue.
« Pour un pays debout, chacun compte et c’est pour cela que nous avons jugé nécessaire d’organiser ce méga concert pour soutenir les déplacés du Mali. Ces déplacés souffrent beaucoup, ils vivent dans des conditions extrêmement difficiles. Donc, nous lançons un appel à tout un chacun pour assister à ce concert. Nous comptons sur le 5 CFA et 10 000 000 de francs CFA de chacun », a martelé Abdoulaye Diabaté.
Il a informé que l’entrée est gratuite, mais conditionnée à une contribution du spectateur. Pour la participation des artistes qui voudront bien se joindre à l’initiative de à cette soirée, Abdoulaye Diabaté a été on ne peut plus précis : « nous n’allons pas inviter les artistes, mais des artistes. Si nous demandons aux artistes de venir, ce sera un cafouillage total, car chaque artiste a son lot d’admirateurs. La salle dans laquelle se fera le concert ne peut contenir que 500 personnes. Pour cette fois, nous allons sélectionner un lot d’artistes, qui voudront bien nous suivre dans l’aventure. Loin de moi, l’idée de dénigrer ou de sous-estimer un artiste. Mais il s’agit d’une question d’organisation », a-t-il dit, avant de préciser que les quêtes ont déjà commencé et finiront, à la fin de ladite soirée.
M. Hamma TOURE, président de l’Association des enseignants précisera que cette soirée n’est un téléthon.
« Nous constatons que pendant des téléthons, des personnes mal intentionnées appellent pour annoncer des millions et à la fin on se retrouve avec de grosses promesses sans lendemain et les organisateurs se retrouvent avec une cagnotte vide. C’est pourquoi nous faisons des quêtes sur place et nous allons nous contenter de ce qui sera récolté sur place », a-t-il dit, avant de rassurer que le gain de la soirée sera constaté par un huissier de justice devant les spectateurs à la fin du spectacle.
Signalons que l’entrée est conditionnée à l’acquisition d’un kit composé de carte d’invitation et d’une quête.

PAR CHRISTELLE KONE

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *