Musique: la chanteuse malienne Oumou Sangaré fête ses 30 ans de carrière

C’est la chanteuse malienne la plus connue à l’international. Oumou Sangaré s’apprête à fêter ses 30 ans de carrière lors d’un grand concert à Bamako, ce samedi 29 décembre en partenariat avec RFI. Oumou Sangaré est l’auteur de 10 albums, aux accents funk ou rock, qui ne renient rien de la tradition.

Oumou Sangaré enregistre son premier album en 1988. Mais les bandes magnétiques se perdent. Il faut refaire un enregistrement un an plus tard. Oumou Sangaré ne se décourage pas. Celle qui chantait d’abord pour aider sa famille est repérée par le label anglais Word Circuit.

La tradition se mêle aux musiques actuelles, mais Oumou Sangaré chante toujours en wassoulou. Le wassoulou qui est aussi sa région d’origine au sud de Bamako, une terre de métissage :« Le wassoulou est composé des Peuls, des Malinkés et des Bambaras. Alors ça, c’est le brassage de trois cultures extrêmement riches ! Donc c’est ça qui fait la beauté du wassoudou ».

Du haut de son mètre 80, Oumou Sangaré, la madone malienne, donne de la voix contre la polygamie ou les mariages forcés : « J’ai réussi à réveiller des consciences. Nous les femmes, on est restées très longtemps derrière les hommes. Venez maintenant au même rang qu’eux. Eux aussi, ils ont besoin de nous. C’est ensemble qu’on peut se développer ».

J’ai la musique dans le sang mais ce qui m’a poussé c’était l’argent pour aider ma maman.
Oumou Sangaré revient sur le début de sa carrière
Par Sébastien Jédor
RFI
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *