L’artiste Fantani n’est plus : « Je suis une artiste chargée d’une mission, celle de défendre les femmes et la paix dans mon pays »

Fatoumata Touré dite Fantani est retournée, le mercredi 03 décembre, à Dieu, le tout puissant. Née le 30 mai 1964 à Bozola(quartier populaire de Bamako), elle est montée, à très bas âge sur la scène artistique. Elle n’avait que 10 ans en recevant son premier titre de « meilleure soliste et danseuse » pendant les biennales artistiques et culturelles du Mali. Elle a dès lord joué sur plusieurs scènes maliennes et africaines.

fantani toure artiste chanteuse musicienne comedienne mort decede hommage funeraire

Au Marché des Arts du Spectacle Africain (MASA), en 1997, Fantani, accompagnée de son groupe, a fait de belles prestations et produit son tout premier Album titré : « N’tin Naari ». Cette fantastique œuvre de Fantani lui a valu la distinction de Meilleur album et aussi de Meilleure vente. Ayant obtenu le titre de  Meilleure artiste au Mali, la Diva malienne a fait un impressionnant périple musical, en 1998 et 99, dans des festivals de plusieurs pays européens dont : le Festival d’Angoulême, le Festival des Francophonies de Limoges, le Festival de l’Hippodrome de Douai, leFestival Paroles d’Hiver en Bretagne, le Festival « Le Mali en Scène » à Paris et chante dans Fura, opéra mandingue, aux Pays-Bas.

Depuis quelle a mis sur le marché son deuxième album intitulé : « Bosola » en 2000, Fantani, la femme chérie de notre Guimba national, a été sollicité par les grands producteurs de spectacles du monde. Ainsi, elle chanté au Théâtre 71 à Malakoff et au Théâtre du Kremlin-Bicêtre. Elle s’est produite au cabaret Maliba à New York et a participé à plusieurs autres spectacles artistiques.

« Benkan » est le titre de son troisième album sorti en 2002. Cet autre fruit de sa création artistique a refait de Fantani la Meilleure artiste au Mali et lui a redonné l’occasion de faire d’autres tournées malienne, africaine et mondiales.

« Je suis une artiste chargée d’une mission, celle de défendre les femmes et la paix dans mon pays », a-t-elle dit.

Dors en paix, Fantani ! Mission bien accomplie.

Lacine Diawara, journal Option.

SOURCE: Option  du   5 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.