[INTERVIEW] de Aya NAKAMURA, la princesse Malienne du R’N’B

Rencontre avec Aya Nakamura, la voix féminine qui s’impose dans l’univers des musiques urbaines. Soutenue par Oumou Sangaré, MHD et Fally Ipupa, elle sort son tout premier album « Journal Intime » !

Aya NAKAMURA princesse Malienne RNB chanteuse

Son talent est héréditaire. Née en 1995 dans une famille de griots au Mali, Aya Nakamura est la seule à s’être lancée dans l’industrie de la musique. La chanteuse, aux influences r’n’b, zouk love et afro trap, a choisi un nom de scène inspiré de Hiro Nakamura, son personnage japonais préféré de la série Heroes. En très peu de temps, l’étoile montante du r’n’b français s’est fait connaitre pour ses titres « Brisé », « Comportement » et « Love d’un voyou » vus plus de 42 millions de fois sur YouTube.

Ecoutée par un public français, mais aussi africain, la talentueuse de 22 ans a collaboré avec le chanteur congolais Fally Ipupa et le rappeur MHD d’origine sénégalo-guinéenne. En juillet, elle faisait la première partie de l’artiste américain d’origine nigériane, Davido, au stade Modibo-Keita au Mali. Aya Nakamura, de son vrai nom Aya Danioko, est fière de son pays d’origine et a tenu à le mettre à l’honneur dans son premier album Journal Intime sorti le 25 août dernier.

Admirative du talent de la chanteuse malienne Oumou Sangaré, Aya Nakamura l’invite dans un de ses clips sobrement intitulé « Oumou Sangaré » et lui rend hommage. Habillées en bazin, les deux femmes se serrent dans les bras et la reine malienne pose même une couronne sur la tête de sa petite protégée.

Découvrez les détails de la rencontre avec Oumou Sangaré, les étapes de l’albumJournal Intime et bien plus encore dans notre interview vidéo !

SourceIntothechic

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *