Gestes prémonitoires

Deux gestes prémonitoires de la part de Feu le Président ATT. D’abord, une semaine avant son départ pour la Turquie afin d’y recevoir des examens approfondis, suite à son opération avec succès à l’hôpital mère-Enfant de Luxembourg, il avait appelé tous les membres de sa famille pour demander pardon à chacun. Malgré ce geste prémonitoire, les membres de la famille étaient loin de se douter que l’homme se préparait ainsi au grand voyage sans retour. Il ne laissait apparaître aucun signe de souffrance ou qui pouvait faire comprendre qu’il leur disait ainsi : Adieu !Ensuite, Feu l’Ancien président ATT avait un chapelet qu’il adorait particulièrement. Il l’avait reçu, en guise de cadeau, des autorités saoudiennes lors d’un pèlerinage qu’il avait effectué à la Mecque. Un chapelet précieux pour ATT qui le gardait soigneusement comme un Trésor. Il s’en servait de temps en temps, parce qu’il en avait un autre. Mais avant son départ en Turquie pour y recevoir des soins médicaux, il a tenu vaille que vaille à retrouver ce chapelet parce qu’il devait l’emmener avec lui lors de ce voyage. Ce chapelet l’a ainsi accompagné jusqu’à son dernier souffle.

Compassion de l’Ancien Président Alpha Oumar Konaré

Au Mali et même au-delà des frontières, les gens ont beaucoup apprécié la présence de deux anciens chefs d’Etat aux obsèques nationales du Général ATT, le mardi 17 novembre 2020. Il s’agit de Dioncounda Traoré et de Alpha Oumar Konaré, tous deux accompagnés des anciennes Premières dames que sont leurs épouses. Mais c’est Alpha qui a beaucoup plus retenu l’attention, sa présence sur les lieux étant sa première grande sortie publique depuis qu’il a quitté le pouvoir en 2002, en tant que prédécesseur de Feu ATT.

Mais en plus, Alpha, accompagné de son épouse, Adame Ba, ne s’est pas limité à sa présence à la cérémonie officielle d’hommage national car, deux jours auparavant, notamment le dimanche 15 novembre, ce couple était à la maison de l’illustre disparu pour soutenir les membres de la famille et réconforter l’épouse du défunt, Lobbo, qui venait d’arriver de la Turquie la veille au soir, pour ramener la dépouille de l’illustre disparu.

Grande mobilisation des artistes…

Difficile de citer tous les artistes présents à la cérémonie officielle d’hommage national à Feu l’Ancien Président ATT, tant ils étaient nombreux à venir rendre hommage à celui qui était leur véritable ami. Salif Keïta, Bassékou Kouyaté, Ticken Jah Fakoly et tant d’autres y étaient. Certains, à l’image de Ticken Jah, ont remué ciel et terre pour obtenir le badge d’accès et marquer leur présence à la cérémonie nationale d’adieu à ATT. Pourquoi pas !

Le Président ATT a beaucoup œuvré à la promotion des Arts et de la Culture pour mériter la grande compassion du monde artistique et culturel. C’est pourquoi les artistes du Mali, en commençant par les grosses pointures, se sont mobilisés pour participer à ces hommages historiques que le peuple malien a rendus à ATT. Nul doute que certains d’entre eux murissent déjà l’idée de faire chanter leur cœur dans une production, en guise de vibrant hommage à ATT.

Les leaders religieux en première ligne

 Le Mali que l’on souhaite voir, celui pour lequel ATT s’est toujours battu toute sa vie et l’a exprimé dans le célèbre slogan ” Retrouvons ce qui nous unit “, ce Mali-là s’est manifesté le jour de ses obsèques nationales. Il s’agit de l’unité dans la diversité. C’est le bel exemple donné par les leaders religieux qui, venant de tous les coins du Mali, se sont retrouvés dans un élan d’unité et de solidarité, sans distinction de religion ou de courant confessionnel, afin de prier ensemble, louer Dieu, pour le repos en paix de l’âme d’ATT.

Une belle façon de rendre hommage à ATT, mais une belle façon d’honorer sa mémoire serait de cultiver et d’entretenir cet esprit d’unité et de cohésion. Deux principes qui ont toujours constitué son arsenal de Soldat de la démocratie.

Source: Aujourd’hui-Mali

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *