Disparition des 21 bérets rouges : Liberté provisoire pour les généraux Ibrahim Dahirou Dembélé et Yamoussa Camara

Placé sous contrôle judiciaire depuis son inculpation dans le cadre de l’enquête sur les 21 bérets rouges disparus, le général Ibrahim Dahirou Dembélé , l’ex-chef d’Etat major général des armées  vient de bénéficier d’une liberté provisoire pour raison de santé. Quant à Yamoussa Camara, ancien ministre de la Défense de la transition et ex-chef d’état major particulier du président Ibrahim Boubacar Keïta, était accusé d’avoir tenté d’étouffer l’affaire en faisant croire que certains de ces parachutistes avaient été envoyés en renfort dans le Nord et en espérant qu’on pense qu’ils étaient morts au combat”, s’en sort aussi d’une liberté provisoire pour le même motif.

Les autres inculpés pour la disparition des bérets rouges restent en prison.

Nous y reviendrons

 

La Rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *