Sursis du référendum : La Plateforme « Oui An Son Nan » soutient la décision du Président IBK et se dit prête à l’accompagner jusqu’au bout

Lundi, les responsables de la plateforme « Oui An Son Na », fervents défenseurs du référendum mis en sursis vendredi dernier, ont été reçus au palais présidentiel par le Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keïta. Une rencontre qui entre dans le cadre de la série des consultations initiée par le Président de la République dans le souci de préserver l’unité nationale.
revision constitutionnelle referendum ismaila diallo porte parole plate forme an sonna oui cmp rpm

D’entrée de jeu, le porte-parole de la plateforme ‘’Oui An Son Na’’, M. Ismaïla Diallo, a indiqué au président de la République ceci : « Depuis l‘adoption du projet de loi portant sur la révision constitutionnelle, nous, groupement de jeunes et de femmes issus de toutes les couches de la société civile, après lecture et compréhension de son contenu, avons décidé de constituer une plateforme dénommée OUI AN SON NAN, pour défendre le contenu dudit projet ».

Dans le but de permettre à la population malienne de comprendre le contenu du projet de loi sur la révision de la constitution, l’orateur du jour, M. Diallo dira au président de la République que la plateforme est allée à la rencontre de toutes les forces vives de la nation, en vue de faciliter la compréhension du texte et l’utilité de son appropriation.

« Les actions engagées ont consisté à communiquer, sensibiliser et à mener plusieurs activités de proximité, aux fins d’expliquer davantage la pertinence dudit projet. Aussi, elles ont consisté à aller à la rencontre de ceux qui en avaient une compréhension divergente sur l‘ensemble du territoire, et à l‘étranger aux fins d’expliquer la nécessité d‘y adhérer », détaille-t-il.

Se réjouissant de la sage décision du Chef de l’Etat, de surseoir momentanément à l’organisation du référendum au Mali, le porte-parole de la plateforme ‘’Oui An Son Na’’ a estimé que, cela permettra à tous les fils et filles de ce pays, de se retrouver autour de du président de la République pour échanger sur les différents points de divergences dans un climat apaisé.

Selon lui, le sursis de la tenue du référendum à la demande des leaders religieux et coutumiers, témoigne de l’intérêt que le Chef de l’Etat porte pour le Mali et les Maliens.

Pour lui, la démarche de médiation menée entre le président et les opposants à la révision de la constitution démontre l’utilité du sénat au bénéfice des autorités religieuses et coutumières.

Témoignant son soutien indéfectible à ce projet et à l’idée de poursuivre les concertations, M. Diallo dira au président de la République qu’un rapprochement des points de vue dans l’intérêt supérieur de la nation est important.

Paraphrasant, le discours à la nation de son interlocuteur : « Pour le Mali, aucun sacrifice n’est de trop ! », dira l’orateur du jour.

Rappelons que la plateforme ‘’OUI AN SON NA’’ est constituée exclusivement de jeunes et de femmes issus de la Société civile.

Pour terminer, il a informé le Chef de l’Etat, dans le but de la poursuite de ces actions en faveur du OUI, la Plateforme s’est constituée en mouvement Patriotique dénommé ‘’ARC EN CIEL MALI’’.

Qui va réunir les fils et les filles de ce pays. La symbolique de l’arc en ciel réunit toutes les couleurs vives de notre nation qui doit demeurer une et indivisible avec un cœur qui bat au même rythme pour le Maliba.

En substance, il faut indiquer que la plateforme Oui An Son Na aurait souhaité voir le Président poursuivre son initiative servant selon elle, à ramener la paix. Mais comme le Président a décidé autrement, elle le soutient sans réserve dans sa position.

Mamadi Cissé

Le credo

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *