Procédure des « Avions cloués au sol » : Le dossier sèchement bloqué au niveau de la Défense.

Les maliens attendent toujours les premiers mesures sérieuses de la part de la justice malienne dans la grave et criminelle affaire des « avions cloués » au sol.

Si le parlement a mis en place une commission d’enquête parlementaire, il n’en demeure pas moins que les choses n’ont pas connu une évolution notoire depuis le cri lancé par le Procureur du pôle économique, Mamadou Kassogue.

L’affaire implique de responsables au sommet au somment de l’Etat, politiques et militaires, dont la chute pourrait, selon une source à l’assemblée nationale, embraser le climat de confiance et renforcement du moral des troupes.

Au jour d’aujourd’hui, assurent des sources judiciaires, « le secret défense » est toujours prôné, faisant du coup clouer une enquête qui impliquerait la gestion de 1230 milliards de francs CFA. « jusqu’au 08 Janvier 2020, aucun document n’a été mis à la disposition de la justice. Le cabinet du ministre de la défense parle de secret défense » rapporte une source sécuritaire au FDM.

La raison d’Etat a t-elle pris le dessus sur une justice qui fait tant espérer son peuple? Le chef suprême de la Magistrature a dégagé officiellement toute sa responsabilité pour une justice indépendante. Il a manifesté sa position de n’intervenir pour qui que ce soit dans une procédure judiciaire.

Mais les dessous des avions sont aussi liés au chef de l’Etat qui en a été le révélateur hors du Mali, au milieu d’une interview avant d’être conforté par son fils, l’honorable Karim Keita. L’un et l’autre sont-ils partants pour que cette tragédie historique soit examinée? Le temps le dira car pour l’instant, le dossier est nettement stoppé.

Source: Figaro du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *