Mali : Moussa Timbiné s’émancipera-t-il du RPM ?

RENCONTRE AVEC… L’un des plus éphémères présidents de l’Assemblée nationale du Mali. Arrêté en août 2020 en même temps qu’Ibrahim Boubacar Keïta, son mentor, Moussa Timbiné a créé son mouvement politique en juillet dernier.

Nous retrouvons Moussa Timbiné dans un café de quartier du nord-est parisien. Cela fait déjà plus d’un an qu’Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), dont il fut l’un des plus proches lieutenants, a été renversé et que lui-même a été arrêté. Membre fondateur du Rassemblement pour le Mali (RPM), le parti d’IBK, il n’est plus apparu en public depuis des mois.

Comme nombre de proches de l’ancien président, ce natif de Dè, dans le cercle de Bandiagara, a souhaité « prendre le temps de la réflexion ». Entre Bamako et Paris, il a regardé comment évoluait la transition. « Après mon arrestation, je n’ai pas souhaité m’impliquer directement dans la vie politique, il me fallait un moment d’observation », explique-t-il.

Fraîchement nommé à la tête de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné est à l’époque le deuxième personnage de l’État. Détenu à Kati pendant cinquante et un jours, dont une vingtaine avec Boubou Cissé, il est également la deuxième personne à avoir été appréhendée par les militaires putschistes en ce matin d’août 2020. Il avait posé ses valises dans la résidence dévolue aux présidents de l’hémicycle à peine deux jours plus tôt.

Moussa Timbiné et IBK se connaissaient depuis longtemps. Le premier, ancien député, a même été considéré comme l’un des fils politiques du second.

Source: JA

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.