L’ascension du jeu mobile en Afrique

L’industrie vidéoludique est florissante depuis ces dix dernières années. Avec de grands titres comme Grand Theft Auto, Assassin’sCreed ou encore Far Cry, en passant par Red Dead Redemption, l’engouement autour des jeux vidéo ne cesse d’augmenter, notamment grâce à l’évolution des consoles et de leurs performances. Au sein de l’industrie, on assiste à une autre révolution : l’ascension fulgurante des jeux mobiles ! Et s’il y a bien un continent qui est devenu un grand adepte de cette forme de divertissement, c’est bien l’Afrique.

Un succès des jeux vidéo

De nombreuses raisons peuvent expliquer ce succès des jeux vidéo, et plus particulièrement des jeux mobiles ces dernières années. Tout d’abord, les smartphones sont devenus de plus en plus performants, remplaçant même dans de nombreuses situations l’ordinateur. On peut désormais se connecter à internet, avoir accès à des services essentiels (banque, documents administratifs) à partir de nos téléphones. Les jeux se sont donc adaptés à ce nouvel objet, et ils proposent des expériences toujours plus poussées, avec des graphismes ultras HD et des expériences ludiques et immersives.

De plus, de nombreuses études ont étudié l’impact des jeux vidéo sur le cerveau. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ils sont bénéfiques sur de nombreux aspects. Lorsqu’on se demande s’il faut tirer ou rester au Blackjack, ou encore quelle serait la meilleure stratégie pour battre son adversaire aux échecs, la réflexion que ces jeux exigent permet d’améliorer les facultés cognitives et créer de nouvelles connexions neuronales.

C’est ainsi que certains chercheurs ont travaillé avec des patients souffrant d’Alzheimer en leur faisant jouer à des jeux vidéo ! Les anciens stéréotypes qui dépeignaient les joueurs comme apathiques et renfermés sur eux-mêmes ont donc été balayés par les études, ce qui pourrait expliquer la démocratisation de cette forme de divertissement.

La téléphonie en Afrique

Les Africains ont tous sauté sur la tendance des smartphones. En effet, ces dernières années ont été florissantes pour l’industrie du mobile sur le continent, avec de plus en plus d’individus connectés et donc, jouant aux jeux sur mobile qui sont beaucoup plus faciles d’accès. On estime d’ailleurs qu’il y aura 614 millions d’abonnés mobiles en 2025 sur le continent africain, ce qui en fait un des premiers marchés mondiaux !

Avec une population extrêmement jeune, rien d’étonnant à voir l’Afrique devenir l’une des cibles les plus prometteuses de l’industrie vidéoludique sur mobile. Il y a de nombreuses personnes à conquérir, et la variété des jeux ne cesse de s’accroitre pour répondre aux besoins. Alors que les consoles ou l’ordinateur sont encore trop peu présents sur le continent, tout porte à croire que la future révolution sera sur smartphone.

Des contraintes à surmonter

Bien entendu, les opportunités de développement sont extrêmement prometteuses en Afrique. Cependant, il reste toujours des limites à cette ascension, qu’il faudra surmonter pour pouvoir offrir à un plus grand nombre d’Africains la possibilité de jouer sur mobile.

Tout d’abord, les possibilités de paiement via smartphones sont encore loin d’être démocratisées et implémentées. Contrairement aux autres continents qui peuvent payer directement depuis les stores sur leur smartphone, les pays africains mettent en place d’autres types de paiements, notamment à travers les fournisseurs d’accès. Cela oblige donc les studios et les entreprises à négocier avec de nombreuses entreprises de télécommunications dans divers pays.

De plus, alors que le reste du monde passe à la 5G, l’Afrique peine à offrir la 3G à tous ses habitants. Une grande majorité des Africains vivant hors des villes, à la campagne, sont privés de connexion mobile et internet. Cela pousse ainsi de nouvelles initiatives, comme Mali-jeux qui propose ainsi des jeux par SMS pour palier au problème. C’est donc un nouveau défi qui s’annonce : déployer le réseau de manière substantielle dans les prochaines années et permettre un plus grand développement du jeu mobile en Afrique.

Koko Aldo

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.