Ami Kane, nommée gouverneur du district de Bamako : Une dame de défis

Aminata Kane,  Contrôleur général de police, vient d’être nommée Gouverneur du District de Bamako. La dame de fer, connue pour sa perspicacité et son sens du devoir bien accompli, saura apporter sa touche pour l’édification d’un District où il fait bon vivre dont rêvent beaucoup de personnes.

colonel ami kane controleur general police malienne boli mineur

Bamako s’apprête à accueillir, en début de l’année 2017, le sommet Afrique-France. La commission d’organisation mise en place, à cet effet, travaille d’arrache pied pour combler les attentes. Si aucun sacrifice ne sera de trop pour la réussite de cette grand- messe franco africain, la nomination d’Ami Kane vient à point nommé. En mission de la nation, cette dame de défis  a affronté des délinquants et des malfrats de tout acabit, parfois tapis dans l’ombre, dans l’administration même au sein de la société.

Recrutée en 1976 comme élève inspecteur de police, cette dame s’est vite fait remarquer au sein de la Police nationale. Pas besoin de faire de la publicité autour de cette dame que les populations ont connu à la tâche. Femme de rigueur et de défis, l’épouse de feu le Douanier Salali Sacko, a été choisie par les plus hautes autorités, non pas pour appliquer la question de quotité mais surtout pour mettre au pas des populations du District abonnées à l’incivisme, l’insalubrité et l’occupation anarchique de la voie publique.

La tâche ne sera, certes, pas facile au nouveau gouverneur qui devra s’armer de courage pour affronter ses nombreux détracteurs, d’abord au sein de sa propre corporation. Pour réussir la mission à elle confiée par les plus hautes autorités, elle doit bénéficier des coudées franches de sa nouvelle hiérarchie, des familles fondatrices de Bamako, du ministère de la Sécurité, des opérateurs économiques, des maires, voire des partis politiques. Sans ces soutiens, sa mission sera vaine.

En mission d’intérêt public, le nouveau gouverneur doit comprendre que ce n’est plus le fonctionnaire de police qui réprime avec rigueur afin de mettre fin à certaines pratiques. Cette mission ne lui est pas impossible même si déjà les occupants de la voie publique sont sur le pied de guerre et seraient prêts à en découdre avec elle. Un autre facteur pour la faisabilité de sa mission va être l’accompagnement des maires et la redynamisation du BUPE de la mairie du District. C’est ensemble et main dans la main, tout en faisant preuve de grande écoute, de tact, de respect des uns et des autres et de discernement que madame le gouverneur du District de Bamako comblera les attentes de ceux-là qui ont cru à ses capacités.

Pour une capitale ordonnée, salubre, paisible et plus sécurisée, nous nous devons de soutenir les nobles actions que cette dame va engager.

Tiémoko Traoré

Source : Le Pouce

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *